Mais de quoi avez-vous peur ?

7
Il y a parfois des événements qui font bouger le monde devenu placide des sagas mp3. Il ne s'agit pas ici de la reprise d'activité sur ce blog (hautement temporaire, rassurez-vous) mais de l'annonce concrète de la part d'un vidéaste bien connu sur Youtube de se lancer dans la saga mp3 avec Wendöh.

Le sympathique Antoine Daniel, dont la notoriété tient en grande partie de son émission What the Cut nous a gratifié hier d'une vidéo sobrement appelée « LE FUTUR »  où il présentait ses projets pour l'avenir. Outre un long métrage, il confirme sa volonté de produire une fiction radiophonique[1].

Forcément, quand quelqu'un arrive dans le game avec une fan-base potentielle de plus de 2,6 millions d'abonnés, ça ne passe pas inaperçu auprès des créateurs et auditeurs déjà en place. Et je dois dire que les réactions ont été diverses et variées. Pêle-mêle on va trouver les grands optimistes qui pensent que ça fera du bien à la saga mp3 (j'en fais parti), les grands neutres qui pensent que ça va pas changer la choucroute et les grands pessimistes que cela inquiète[2].

On va parler de la troisième catégorie parce que c'est à mon sens la plus bizarre. Pourquoi cette inquiétude ? Je crois entrevoir trois craintes :

  • La notoriété d'Antoine Daniel va attirer une masse de kikoolol dans la sagasphère,
  • Une « captation » de l'audience déjà restreinte des sagas mp3,
  • Antoine est un vidéaste de Youtube et Youtube a toujours inquiété les créateurs de sagas mp3 : la plateforme n'est pas faite pour le son, impossibilité de télécharger, unique support pour le créateur qui n'a même plus de site… 

Sur le premier point, je rappelle que les créateurs sont tous en recherche de commentaires et d'un minimum de reconnaissance. Personne ne me fera croire que quelques « boulets » seront suffisants pour submerger la sagasphère. Pour exemple, le Netophonix en a connu des vagues successives : certains sont devenus de talentueux créateurs, les autres ont rapidement abandonnés et la sagasphère a survécu. De plus, il faudra me prouver la perméabilité des fans d'Antoine Daniel vers d'autres créations mp3. Les faire passer de la vidéo à l'audio tiendra déjà de l'exploit à mon avis. A moins d'un conseil appuyé de Antoine, je crois que les vagues de kikoo qui en inquiètent certains resteront bien sagement dans leur coin.

Concernant une potentielle captation d'audience, on ne peut pas nier la popularité de notre ami vidéaste. Cependant, il me semble que faire une fiction audio de qualité prend du temps et que tout le monde aura le temps d'écouter d'autres sagas entre deux sorties.

Pour la phobie à Youtube, c'est le point le plus intéressant. A titre personnel, je n'ai jamais été contre Youtube pour diffuser une saga et j'encourage les créateurs à le faire le cas échéant. Il y a en effet un vivier d'auditeurs incroyable là bas. J'en prend pour exemple les 7000 « vues » sur l'intégrale de la saga STEGMA de DestroKhorne ce qui est quand même pas mal à notre échelle. Par contre, j'ai toujours trouvé dommage de se limiter uniquement à Youtube pour diffuser sa saga. Tout le monde n'a pas envie d'écouter une fiction en passant par le portail vidéo de Google et malheureusement la facilité de la mise en ligne sur Youtube pousse à la « fainéantise » des créateurs pour se diversifier. Cette phobie de Youtube doit provenir de cette peur de voir ce modèle de diffusion s'imposer. Nous ne connaissons même pas les méthodes de diffusions que Antoine et son ami utiliseront pour leur création audio donc un peu de calme.

Cependant, le modèle actuel est vieillissant : le carrefour actuel de la sagasphère, Netophonix, est un forum (premier handicap en 2016) qui aurait besoin d'un bon lifting au niveau du code et des fonctionnalités (deuxième problème parce qu'il va falloir trouver des développeurs motivés pour s'en occuper). Youtube reste donc d'une incroyable modernité. Et si Youtube supplante finalement les autres modèles classiques, c'est que nous ne seront finalement que des « vieux cons » et que la vie continuera sans nous. Rassurons nous, si la saga mp3 décline complètement ça ne sera pas à cause de Antoine Daniel.

Finalement, pourquoi avoir peur ? Antoine Daniel va peut être montrer à un certain public qu'on existe voire qu'on existe toujours. Vous savez ceux qui disent que Pen of Chaos n'a rien sorti depuis 2007 par exemple. Rien qu'en citant Reflets d'Acide dans sa vidéo, le site de JBX a subi une nette augmentation d'audience hier.

Et si pour une fois on se laissait porter par les événements à venir plutôt que de se traîner des peurs irraisonnés ? J'ai toujours combattu la thèse de la sagasphère fermée et les peurs de certains sur la base de finalement pas grand-chose me font presque regretter d'avoir pensé ça. Et accessoirement ça fait passer la communauté pour des pisse-froid (oui je voulais utiliser ce terme :D)

Bref, tout ça pour dire : n'ayez pas peur, bienvenue à Antoine Daniel et Wendöh dans la sagasphère ! J’espère que ses créations seront à l'image des vidéos de qualité[3] qui a pu produire par le passé.
Et de manière optimiste, je vous l'annonce, cela ne pourra avoir que des effets positifs sur la sagasphère.

[1] Les plus assidus lecteurs du Weekly MP3 seront sûrement au courant qu'il a déjà fait de la fiction audio dans sa jeunesse  
[2] J'exclus ici le groupe des amateurs de pop-corn parce que bon, hein, ho, la gaudriole ça va cinq minutes.
[3] HS : Ce que j'apprécie vraiment dans ses vidéos c'est qu'il a compris que dans une vidéo le son est plus important que l'image. Ce que certains de ses collègues vidéastes devraient assimiler également.